Don de Robert Turcan

Né en 1929 à Paris, historien, archéologue, enseignant aux universités de Lyon puis Paris IV, et spécialiste des religions orientales et romaines, Robert Turcan était aussi un grand habitué de la bibliothèque de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée.

Source : Académie des Inscriptions et Belles Lettres

De mémoire de bibliothécaire, il fréquentait déjà nos rayonnages au temps de l’ancienne bibliothèque d’archéologie classique, dite “bibliothèque Salomon Reinach”. Au sein de l’équipe, celles et ceux qui ont eu la chance de le côtoyer gardent le souvenir d’un homme d’une profonde amabilité et d’une très grande gentillesse. Connu de tous, Robert Turcan avait aussi la réputation de connaître tout le monde et avait souvent un mot gentil, une attention, pour chacun.  Robert Turcan portait un attachement sincère à nos collections, et ses filles ont considéré comme une évidence que ses livres reviennent à la bibliothèque de la MOM qu’il considérait comme sa bibliothèque de prédilection. 

Les deux filles de Robert Turcan nous rapportent que dès l’enfance et l’adolescence, dans la période de l’après-guerre, il adorait flâner chez les bouquinistes des quais de Seine. C’est là qu’a débuté sa passion pour les pièces de monnaies, puis pour l’histoire et l’Antiquité. Il aimait aussi déambuler inlassablement dans les salles d’assyriologie du musée du Louvre. Le livre de Franz Cumont, Les religions orientales dans le paganisme romain (cote HCL BL815.O73. C8 1929), lui a mis le pied à l’étrier d’une passion pour l’Orient qu’il a poursuivi tout au long de sa vie, jusqu’à devenir le spécialiste reconnu internationalement des études mithriaques.

Plus de 300 ouvrages, exemplaires de périodiques, et catalogues de ventes de monnaies constituent le don que sa famille a transmis à la bibliothèque de la MOM.

L’ensemble des documents traite, pour un tiers, de religion gréco-romaine, puis d’histoire et d’archéologie romaines, de littérature et d’épigraphie grecques et latines, et enfin de numismatique et d’art antique. Les civilisations byzantine, celte, égyptienne sont également représentées dans une moindre mesure.

Ces ouvrages nous permettent d’enrichir considérablement nos fonds documentaires sur le monde romain. Notons en particulier, les 45 volumes de la collection Aufstieg und Niedergang der römischen Welt (ANRW). Cette série encyclopédique de référence, toujours citée dans les bibliographies de concours, est composée d’articles scientifiques traitant de l’histoire et de la culture de la Rome antique. Notons également les 35 volumes concernant l’Empire Romain de la collection Etudes Préliminaires aux Religions Orientales (EPRO). Fidèles à la spécialisation de la bibliothèque sur le monde grec, nous n’avions pas eu l’opportunité, jusqu’alors, d’acquérir le pendant romain de cette série incontournable. Cette lacune est dorénavant comblée.

Le multilinguisme est à l’honneur dans cette donation puisque l’on y trouve aussi bien des livres en allemand, français, italien, et anglais, qu’en croate ou polonais.

→ La liste des livres constituant le « Don Turcan » est consultable à cette adresse : https://catalogue.frantiq.fr/cgi-bin/koha/opac-shelves.pl?op=view&shelfnumber=11153

Les quelques 136 catalogues de vente viennent rejoindre et compléter la collection déjà imposante conservée dans les réserves de la bibliothèque. Ces ventes concernent essentiellement la numismatique antique et byzantine, et ont été réalisées notamment par les experts Jean Vinchon et Emile Bourgey en France, en Suisse ou encore à Monaco. L’ensemble de ces catalogues constituent un corpus précieux pour toute recherche en numismatique.

Thomas Bardin, alors doctorant à Hisoma, avait effectué en 2013 un recensement des catalogues disponibles au sein des bibliothèques de la MOM et du CEROR. Il avait alors rédigé un billet que vous pouvez (re-)lire ici : https://prefixesmom.hypotheses.org/1333

Le don de Robert Turcan est l’occasion pour nous de mettre à jour l’inventaire de 2013 téléchargeable ici.

Par ailleurs, la liste des catalogues exclusivement en provenance du Don Turcan est accessible en ligne en suivant ce lien

Robert Turcan était un auteur extrêmement fécond. On parle de plusieurs centaines de publications en incluant les articles. Nombre d’entre elles sont disponibles dans nos rayonnages. 7 livres supplémentaires ont pu être intégrés à nos fonds grâce au don.

Nous avons listé ci-dessous les ouvrages de Robert Turcan disponibles à la bibliothèque :

R. Turcan, Le Trésor de Guelma: étude historique et monétaire, Paris, Arts et Métiers Graphiques, 1963
ACL CJ1077.G82. T8 1963.

R. Turcan, Les Sarcophages romains à représentations dionysiaques: essai de chronologie et d’histoire religieuse, Paris, De Boccard, 1966
ACL NB1810. T8 1966.

R. Turcan, Les Religions de l’Asie dans la vallée du Rhône, Leiden, Brill, 1972
HCL BL815.O73. T8 1972.

R. Turcan, M. J. Vermaseren, Mithras Platonicus : recherches sur l’hellénisation philosophique de Mithra, Leiden, Brill, 1975, HCL BL820.M64. T8 1975.

R. Turcan, Mithra et le mithriacisme, Paris, Presses universitaires de France, 1981
HCL BL820.M64. T8 1981.

J. Firmicus Maternus, texte établi, trad. et commenté par Robert Turcan, L’Erreur des religions païennes, Paris, Les Belles lettres, 1982
TXT PA6113.

R. Turcan, Trésors monétaires de Tipasa et d’Announa, Lyon, Centre d’études romaines et gallo-romaines, 1984
ACL DT299.T53. T8 1984.

R. Turcan, Héliogabale et le sacre du soleil, Paris, Albin Michel, 1985
HCL DG303. T8 1985.

R. Turcan, Nigra moneta: sceaux, jetons, tessères, amulettes, plombs monétaires ou monétiformes, objets divers en plomb ou en étain d’époque romaine conservés au Musée des Beaux-Arts de Lyon (Palais Saint-Pierre) ; avec un appendice sur l’empreinte en plomb d’un coin de médaillon impérial, Lyon, Centre d’études romaines et gallo-romaine, 1987
ACL CJ4865. T87 1987.

R. Turcan, Vivre à la cour des Césars: d’Auguste à Dioclétien : Ier-IIIe siècle apr. J.-C, Paris, Les Belles Lettres, 1987
HCL DG271. T8 1987.

R. Turcan, Religion romaine I et II. Les dieux, le culte, Leiden, Brill, 1988
HCL BL802. T8 1988.

R. Turcan, Les cultes orientaux dans le monde romain, Paris, Les Belles Lettres, 1989
HCL BL815.O73. T87 1989.

R. Turcan, Histoire Auguste, Paris, Les Belles lettres, 1993
TXT PA6113.

R. Turcan, Mithra et le mithriacisme, Paris, Les Belles lettres, 1993
HCL BL820.M64. T8 1993 (2e éd).

R. Turcan, L’Art romain : six siècles d’expressions de la romanité, Paris, Flammarion, 1995
ACL N7568. T87 1995.

R. Turcan, The cults of the Roman Empire, Oxford, Blackwell, 1996
HCL BL815.O73. T87 1996.

R. Turcan, Rome et ses dieux, Paris, Hachette, 1998
HCL BL802. T8 1998.

G. Aubin [et al.], préface de Robert Turcan, Le trésor de Vaise à Lyon, Rhône, Lyon, Service régional de l’archéologie de Rhône-Alpes, 1999
AOC DC801.L96. DARA L6.

R. Turcan, Messages d’outre-tombe: l’iconographie des sarcophages romains, Paris, De Boccard, 1999
ACL NB1810. T8 1999.

R. Turcan, A. Nevill, The gods of ancient Rome: religion in everyday life from archaic to imperial times, Edinburgh, Edinburgh University Press, 2000
HCL BL802. T8 2000.

R. Turcan, L’art romain, Paris, Flammarion, 2002
ACL N7568. T87 2002 (2e éd. revue et corrigée).

M.-L. Le Brazidec, préface de Robert Turcan, Découvertes monétaires des sites gallo-romains de la forêt de Compiègne (Oise) et des environs dans leurs contextes archéologiques, Montagnac, M. Mergoil, 2003
AOC DC611.P586. B47 2003.

R. Turcan, Etudes d’archéologie sépulcrale: sarcophages romains et gallo-romains, Paris, De Boccard, 2003
AOC NB1810. T8 2003.

R. Turcan, Liturgies de l’initiation bacchique à l’époque romaine, Liber: documentation littéraire, inscrite et figurée, Paris, De Boccard, 2003
HCL BL815.I55. T8 2003.

R. Turcan, Constantin en son temps : le baptême ou la pourpre ?, Dijon, Faton, 2006
HCL DG315. T8 2006.

R. Turcan, Recherches mithriaques: quarante ans de questions et d’investigations, Paris, les Belles lettres, 2016
HCL BL820.M64. T8 2016.

R. Turcan, Tibère, Paris, les Belles lettres, 2017
HCL DG282. T8 2017.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.