Trouver un chantier de fouilles

L’été approche à grand pas. Pour enrichir votre expérience, vous souhaitez peut-être participer à un chantier de fouille archéologique. Cette expérience vous permettra d’appréhender la réalité du travail de terrain, d’apprendre des techniques de fouille, de collecte et de traitements des données. Plusieurs organismes recherchent en effet des bénévoles pour des chantiers en France ou à l’étranger.

Comment s’organise un chantier de fouille ?

Le directeur du chantier est responsable de l’organisation matérielle de la fouille (conditions d’accueil, d’inscription, hébergement, rythme de travail…) ainsi que des recherches scientifiques. C’est auprès de lui que se fait l’inscription.  Pour espérer participer bénévolement à des chantiers de fouilles archéologiques, certaines conditions doivent être respectées en fonction des chantiers et des exigences de leur responsable. Généralement, un âge minimum de 18 ans est requis. Et si aucune limite d’âge n’est fixée, une bonne condition physique est souvent demandée. Certains vaccins peuvent aussi être exigés.

Les activités proposées aux participants sont variées : dégagement de structures, dessin, topographie, photographie, rédaction de rapports, nettoyage d’artefacts, cartographie… Participer bénévolement à des chantiers de fouilles archéologiques, c’est aussi travailler en équipe et vivre en communauté. Vous devrez peut-être dormir dans une tente ou dans des dortoirs. A noter d’ailleurs que les repas comme l’hébergement sont soit compris dans la mission de bénévolat, soit à la charge du volontaire.

Où déposer sa candidature ?

Depuis 1995, Le Ministère de la Culture présente chaque année sur son site la liste des chantiers archéologiques ouverts aux bénévoles (professionnels ou amateurs) sur le territoire national. Cette liste est établie par la sous-direction de l’archéologie (SDA) en collaboration avec les services régionaux de l’archéologie (SRA). La saison 2019 sera mise en ligne au mois d’avril prochain.

Des associations sont également à la recherche de bénévoles dans le cadre de la sauvegarde du patrimoine :

CHAM, l’association « Chantiers histoire et architecture médiévale » s’attaque aux bâtiments laissés à l’abandon en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer, ainsi qu’en Afrique. Elle organise chaque année des chantiers de bénévoles ou de volontaires ainsi que des rencontres pédagogiques, des visites pour les jeunes et des expositions. www.cham.asso.fr

REMPART est un réseau regroupant 170 associations nationales et internationales de défense du patrimoine. Les chantiers REMPART restaurent des châteaux pour en faire des lieux d’exposition ou des musées. Ils accueillent de nombreux bénévoles : www.rempart.com

Le Club du Vieux Manoir est une association spécialisée dans la sauvegarde des édifices en péril (châteaux, églises, chapelles, portes…). Plusieurs dizaines de chantiers pour bénévoles sont prévus chaque été : www.clubduvieuxmanoir.asso.fr

Archeophile, l’Annuaire de l’archéologie francophone recense les structures associatives ou institutionnelles proposant des chantiers de fouille dans le cadre de stages ou de bénévolats.

Les missions archéologiques françaises à l’étranger

Les missions archéologiques françaises œuvrant à l’étranger emploient comme ouvriers de fouilles des ressortissants des pays concernés ; seuls les cadres scientifiques viennent de France. Outre ces derniers, des étudiants ayant atteint un niveau avancé dans leurs études spécialisées (Master 2, doctorat) peuvent participer à ce type de mission.

Les étudiants en archéologie pourront recevoir des informations plus spécialement auprès de leur université de rattachement où des universités dont les équipes et/ou les professeurs d’archéologie sont responsables de chantiers archéologiques à l’étranger.

Pour plus d’informations :

Ministère des Affaires Etrangères et Européennes
Direction Générale de la Mondialisation, du Développement et des Partenariats Sous-Direction des échanges scientifiques et de la Recherche Pôle Archéologie 27, rue de la Convention – 75015 Paris www.diplomatie.gouv.fr

Les chantiers de fouilles auprès d’organismes étrangers

Pour les étudiants, quelque soit leur niveau d’étude, et pour les amateurs bénévoles qui souhaitent travailler à l’étranger, il est souvent intéressant de rejoindre une équipe étrangère. Des universités et des institutions établissent des listes de chantiers partout dans le monde. Vous trouverez ci-dessous quelques adresses où sont disponibles ces renseignements. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des services culturels des ambassades pour avoir les adresses des services archéologiques ou des universités enseignant cette discipline :

Council for British Archaeology recense quelques propositions et des conseils pour les débutants.

Archaeological Institute of America Boston University, publie l’Archaeological Fieldwork  Opportunities Bulletin (AFOB), rubrique fieldwork.

Archaeology Abroad est un catalogue des possibilités de bénévolat en archéologie partout dans le monde.

Argilos, Mission archéologique greco-canadienne a débuté sa campagne de recrutement de bénévoles pour l’été 2019.

Si vous souhaitez partager votre expérience ou déposer des offres pour des chantiers de fouilles, n’hésitez pas à laisser un commentaire. Nous rediffuserons les offres sur notre page Facebook.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.