Une blogosphère autour de la MOM

Avec ce billet, nous vous proposons de découvrir des blogs scientifiques – autrement nommés carnets de recherche – récemment mis en ligne et abordant le domaine de l’archéologie et des mondes anciens. D’avis que la blogosphère et l’édition d’un carnet de recherche tient en partie son intérêt des échanges résultant des billets publiés, nous espérons qu’en naviguant ici et là, vous trouverez de quoi débattre, argumenter, contredire et surtout développer les idées ébauchées en échangeant entre carnetiers.

Si vous souhaitez ouvrir un blog, en lien avec votre groupe de recherche, vos missions archéologiques, votre laboratoire, etc. plusieurs plateformes vous proposent des outils ergonomiques, de type WordPress. Le CLEO / OpenEdition a développé sa plateforme Hypothèses afin de recueillir un ensemble de Carnets de recherche.

Des formations à WordPress pour Hypothèses sont disponibles toute l’année : Calendrier des formations

L’avantage du blog par rapport au site web institutionnel ou à la publication scientifique soumise à un comité de lecture est qu’il vous permet d’adapter votre style d’écriture à un public plus large, de soulever des discussions et d’engager des débats, et vous apporte une certaine souplesse dans l’élaboration de vos arguments scientifiques. Le blog ou carnet de recherche peut être utilisé comme un espace public de réflexion scientifique mise à l’écrit ou en image. Libre à chacun d’y concocter à sa guise les hypothèses qu’il pourra développer et préciser ensuite dans des publications revues par ses pairs. L’affichage chronologique des billets de blogs et la diffusion de ces billets dans les divers canaux de communication web présentent l’avantage de maintenir un lien régulier avec les membres de votre communauté scientifique et d’ouvrir la réflexion et l’accès à la connaissance scientifique à tout un chacun.

Suivre l’actualité ou les derniers articles de tous ces blogs n’est pas évident. Pour gérer cette masse d’information, n’hésitez pas vous abonner à des alertes, notamment sur hypotheses.org. Vous pouvez également souscrire à des flux et les organiser dans des gestionnaires/agrégateurs de flux (Inoreader, Netvibes).

Retrouver la liste des carnets de recherche de la MOM sur http://www.mom.fr/

Maintenant, place aux blogs !

Sommaire 

 

Sur les mondes grec et romain

 Les fortifications de Phocide et de Locride(USR 3125 MMSH)

À la croisée des routes commerciales, militaires et religieuses du monde grec, les fortifications de Phocide et de Locride ont conservé jusqu’au XXe siècle une grande importance stratégique. Pourtant, elles restent mal connues.
Le présent projet vise à produire de nouvelles connaissances, non seulement sur leur architecture et les techniques de défense déployées à différentes époques, mais aussi sur l’histoire de ces sites dans une région qui à plusieurs reprises a été en première ligne des affrontements entre puissances hégémoniques.

Ce blog est destiné à tous les chercheurs – surtout les plus jeunes (post-doc, doctorants, etc.) – intéressés par l’histoire et l’archéologie de la cité d’Athènes aux époques géométriques et archaïques. S’agissant d’Athènes, la richesse des sources littéraires, épigraphiques et archéologiques a longtemps donné l’impression que des dossiers importants (les fortifications pré-thémistocléennes, l’agora archaïque, etc.) ne posaient pas de difficultés particulières. À l’heure actuelle, les études anciennes témoignent ainsi d’une tendance à associer directement culture matérielle et événements historiques décrits par les textes.

À l’inverse, les découvertes archéologiques récentes à Athènes et en Attique, consécutives aux grands travaux de constructions des dernières années (notamment l’extension du métro), n’ont pas encore fait l’objet ni d’une publication détaillée ni d’une interprétation poussée.

Ce programme de recherche action traite des questions de mise en valeur, d’aménagement et de gouvernance du patrimoine dans un contexte urbain. Il vise à mettre à profit l’avancement de la recherche sur ces questions dans le cas du site archéologique de Carthage. Ce blog se conçoit comme une plateforme d’information sur les avancées du programme et comme une banque du savoir sur Carthage et sur les enjeux urbains du patrimoine.

Ce carnet constitue le support de diffusion des travaux conduits et des rencontres organisées dans le cadre de l’axe C du laboratoire HiSoMA (UMR 5189), « Sociétés méditerranéennes antiques en mutation ».Cet axe se décline en plusieurs volets : mesure de l’économie antique ; ville, territoire, pouvoir ; hiérarchies et expressions des relations sociales ; lieux sacrés et pratiques religieuses. Il rassemble une trentaine de chercheurs qui conduisent, pour chacun des quatre thèmes envisagés, des études sur la longue durée, de l’époque archaïque à la fin de l’Antiquité tardive, en mettant à profit toutes les catégories de sources (textuelles et archéologiques dans leur sens le plus large).Dans chacune de ces thématiques, les mutations sociales, les notions de crise, de rupture ou de transition ont souvent été envisagées à la lumière de cloisonnements hérités de l’historiographie. La présence, au sein de l’axe C, de chercheurs travaillant sur des aires chrono-culturelles variées (Égypte pharaonique, hellénistique et romaine, Méditerranée gréco-romaine, Orient de l’époque hellénistique à l’Antiquité tardive) et des spécialités complémentaires permet des approches comparées et un décloisonnement entre les différentes disciplines et périodes historiques.Cet axe a pour ambition de favoriser les travaux de synthèse et le renouvellement des approches méthodologiques, pour une caractérisation plus précise des sociétés méditerranéennes antiques : quels sont les éléments moteurs de changements ? Quelle est la part respective de l’économique, du social, du politique et du militaire dans les transformations profondes des sociétés antiques ? Comment interpréter au contraire les éléments de continuité (immobilisme, conservatisme, stabilité) ?

Sur l’archéologie de la protohistoire occidentale

Fondé sur le constat d’une mutation anthropologique du rapport à la mort et aux morts au sein du monde contemporain, le programme « Transitions funéraires en Occident de l’Antiquité à nos jours » entend explorer les différentes dimensions de cette mutation et revenir sur les grandes transformations qui ont caractérisé les pratiques funéraires en Europe et dans les espaces méditerranéens depuis la fin de l’époque protohistorique. Après l’engouement historiographique des années 1970, un regain d’intérêt pour cette thématique paraît en effet se faire jour chez les historiens des époques moderne et contemporaine, chez les sociologues et les anthropologues. Concernant les périodes plus anciennes, Antiquité ou Moyen Âge, le souci des morts a toujours fait l’objet d’une attention soutenue, mais le renouveau des problématiques et les méthodes actuelles de l’archéologie appellent des révisions et de nouvelles synthèses. L’approche, résolument pluridisciplinaire, met ainsi l’accent sur la très longue durée. L’enjeu est moins de réécrire une histoire de la mort en Occident que d’appréhender et de comprendre la métamorphose des systèmes funéraire au fil des siècles. Le carnet de recherche fonctionnera dès lors comme un outil de collaboration entre les partenaires internationaux du programme et comme un moyen de diffusion des activités du programme ou d’actualités liées à sa thématique auprès d’un public plus large.

La forêt est aujourd’hui au croisement d’enjeux à la fois écologiques, économiques et sociétaux. Depuis une décennie, de nombreux projets valorisant les « forêts anciennes » se multiplient (programme forêts anciennes du WWF…). L’appréciation de cette ancienneté dépend des dynamiques spatiales et temporelles d’un territoire mais également des sources à disposition pour reconstruire ce passé.

L’objectif de ce carnet de recherche est d’échanger autour de la notion de « forêts anciennes », de réunir les connaissances historiques (fonctions socio-économiques de la forêt…) et les approches naturalistes (étude des écosystèmes forestiers), de mettre en évidence la diversité des approches et des outils mis en œuvre pour une meilleure compréhension des « forêts anciennes ».

Ce site constitue le lieu de communication et de valorisation de l’Atelier 5 de l’UMR 5600 Environnement, Ville et Société, collectif de chercheur-e-s et ingénieur-e-s en sciences sociales, sciences de l’environnement et sciences de l’ingénieur. L’axe de recherche porte sur les changements environnementaux, à l’époque contemporaine, mais toujours suivant une certaine épaisseur historique. Il rend compte de l’activité du groupe autour des nouvelles questions méthodologiques auxquelles les membres sont confrontés en lien avec leurs thématiques.

Archéologue de renom international, Joseph Déchelette (1862-1914) fut notamment un des fondateurs de l’archéologie protohistorique européenne. Créée en 2010 à l’initiative de son petit neveu Édouard Déchelette(†), l’Association Déchelette souhaite entretenir la mémoire de ce grand savant et promouvoir la discipline qu’il affectionnait. Pour cela, elle s’est associée à de prestigieux partenaires pour instituer un Prix Joseph Déchelette destiné à mettre en avant la recherche doctorale d’un jeune archéologue.

Sur l’égyptologie

Le carnet Kôm Abou Billou présente les problématiques et les travaux en cours de la mission française de Kôm Abou Billou (frange occidentale du Delta, Égypte), informe de l’actualité archéologique et bibliographique de la mission et de ses chercheurs et met en valeur les différentes actions de sauvegarde de son patrimoine.

Ce carnet présente les recherches en cours du projet « Le discours monumental dans l’Égypte du IIIe millénaire : image, écrit, texte » financé par le Fonds national suisse au Département des sciences de l’Antiquité de l’université de Genève.

Le carnet Taposiris Magna-Plinthine vise à présenter les problématiques et les travaux en cours de la mission française de Taposiris Magna et Plinthine, pour partager et mettre en valeur ses recherches sur deux sites antiques localisés dans l’arrière-pays d’Alexandrie, la Maréotide (Égypte).

Sur les sources écrites

Le Carnet de recherhe Auctoritas Patrum s’intéresse à l’autorité des Pères de l’Église sous toutes ses formes, dans l’Église occidentale comme dans l’Église orientale, sur une longue période (depuis les débuts du Christianisme jusqu’à la période contemporaine).

The Collaborative research Centre 933 “Material Text Cultures” examines inscribed things: stones, papyri, amulets, tombstones. The participating researchers analyze, in what ways the materiylity of the written is affected by its materiality. The artefacts are exclusively from cultures to which means of mass production for written texts were unknown or unavailable. The Material Text Cultures blog will give insight into research activities at the CRC and support the researchers network, especially in the partaking so called “rare disciplines”.

  • E-pigraphia ( Universidad de Las Palmas de Gran Canaria)

E-pigraphia: Epigraphy in Internet, born in November 2006 to open a channel of communication and divulgation of scientific activity generated by specialists in Epigraphy worldwide, with special reference to Spain and Portugal. This blog publishes posts related to scientific events (conferences, seminars, courses), reviews, news, etc..

Le carnet de recherche Zetesis est l’émanation de l’association Zetesis – Association de doctorants-e-s et jeunes chercheurs-euses en philosophie ancienne et en sciences de l’Antiquité. Ce carnet a pour vocation à fournir des informations d’événements scientifiques, de parutions, d’appels à contribution dans le champ de la philosophie ancienne et des sciences de l’Antiquité. Le carnet comporte également une section où sont publiés billets, compte-rendus, et actes des colloques de l’association Zetesis

  • Dialogos (Université de Clermont-Ferrand)

Dialogos est un programme de recherche sur l’histoire du genre du dialogue. Né en Grèce dans les milieux socratiques, le dialogue échappe, dès l’Antiquité, au cadre strict de la philosophie pour devenir un genre littéraire à part entière, même s’il n’est pas théorisé en tant que tel et que sa définition même est problématique. Il s’agit donc de traquer les éléments d’une théorie du dialogue dans l’Antiquité puis à la Renaissance, de définir le dialogue en le confrontant à d’autres genres ou formes apparentés, de suivre l’évolution de ses formes littéraires et de ses enjeux selon le contexte socio-culturel dans lequel il s’écrit et se lit. Le programme Dialogos, fondé par des enseignants chercheurs de langues anciennes de l’université de Clermont-Ferrand, réunit des chercheurs d’autres universités françaises et étrangères. Ce carnet présente ses activités de recherche.

Ce carnet présente les travaux du programme de recherche « NimRoD : De Nimrud à Rome, Découverte des bibliothèques antiques » financé par le Laboratoire d’excellence « Les passés dans le présent » (Université Paris-Nanterre). Il a pour objet l’étude et la valorisation des textes littéraires et savants de l’Antiquité et des lieux où ils étaient produits et conservés dans l’Antiquité (Orient ancien, Égypte, Grèce et Rome). Le carnet s’organise autour des différents axes du programme: constitution d’un atlas des bibliothèques antiques, modélisation 3D de la bibliothèque néo-assyrienne de Nimrud, étude sur la canonisation des textes antiques. Vous trouverez dans ce carnet l’annonce des événements liés au programme, des billets méthodologiques liés à l’avancement des recherches et une présentation des résultats obtenus.

Sur les outils et méthodes

Le projet Aspectus a été pensé par des archéologues pour les acteurs de l’archéologie et du patrimoine. Aspectus est une plateforme collaborative en ligne, accessible sur l’ensemble des supports digitaux (ordinateur, tablette, smartphone), qui permet de visualiser, d’interagir et d’échanger autour de données 3D complexes (nuages de points et modèles 3D). Sa structure est simple, nous nous appuyons sur une base open source flexible, modulée et étendue en fonction des besoins. Le carnet a pour objectif de présenter le projet ainsi que de suivre les différentes étapes de développement et les événements auxquels l’équipe participe. De cette manière, nos partenaires et toutes les personnes intéressées auront accès à un site de référence pour suivre le projet et dialoguer avec l’équipe.

Le Scintillomètre est consacré à la photographie d’archéologie et partage les réflexions autour de cette thématique. Il présente notamment les travaux du groupe de recherche Rita (Recherche en images : Tours archéologique). L’image d’archives est étudiée comme source pour la discipline archéologique et comme objet de création visuelle.

Ziel des Blogs ist es, die Vielzahl neuer digitaler Methoden und Forschungen in einem Forum zusammenzubringen, um einerseits den Dialog zwischen den Projekten voran zu bringen und andererseits diese Innovationspotentiale einer größeren Forschungs-Community vorzustellen. Aus der eigenen Forschungspraxis zeigt sich, dass besonders in der digitalen Archäologie in den letzten Jahren sehr anspruchsvolle Forschungsansätze entstanden sind, die bisher nur zum Teil in Publikationen mündeten. Diese Publikationen sind zudem über vielerlei auflagenschwache Zeitschriften oder Bände verteilt. So wird eine Bibliografie über Zotero im Verbund mit bereits bestehenden Projekten entstehen und diese Publikationen zusammenbringen. Die starke Aufsplitterung bei der Anwendung von digitalen Methoden in den unterschiedlichen Disziplinen der Archäologie ist zu dem auch noch bedingt durch die Unterschiedlichkeit der Forschungseinrichtungen an Universitäten, Landes- und Bundesbehörden sowie Regionalmuseen, was eine Übersicht sehr erschwert. Diese Übersicht zu erleichtern, ist eine primäre Prämisse des Blogs. Dahinter steckt aber auch die Idee, digitale Methoden aus spezifischen Disziplinen auf Anwendung in weiteren archäologischen Disziplinen zu überprüfen. Der Fokus liegt dabei auf der frühgeschichtlichen Archäologie in Zentraleuropa.

Blog collaboratif de partage d’informations sur la photographie, l’imagerie UV, IR, la radio et la 3D pour la conservation-restauration des œuvres d’art.

Ce blog a pour vocation de tenir informés les utilisateurs des applications Numishare des actualités de ce service. Numishare est un ensemble d’applications open source permettant de gérer des objets patrimoniaux numérisés, en particulier des monnaies et des médailles. De fait, les numismates trouveront ici une mine de renseignements sur l’actualité des corpus numismatiques disponibles en ligne.

Accompagnant un travail de thèse portant sur l’archive numérisée, ce carnet se propose de revenir sur différents projets de numérisation et mise en forme d’archives artistiques et culturelles. Il tentera à travers ces explorations d’interroger notamment la fabrique et la fonction de l’archive numérisée.

OPERAS is a European research infrastructure for the development of open scholarly communication, particularly in the social sciences and humanities.
OPERAS-D (design project) addresses the long-term requirements for OPERAS. As a key objective, the OPERAS-D project has prepared a design study that defines governance models, scientific and technical concepts for future services that the infrastructure will provide, and has established a roadmap to achieve these goals according to the requirements for long term sustainability.

  • AMASA(UMR 5189 HiSoMA, MOM)

Le carnet Approches et méthodes actuelles en sciences de l’Antiquité (AMASA) recense toutes les informations et les comptes-rendus du séminaire du même nom « Que faire avec… ? », qui se tient à l’UMR 5189 HiSoMA le premier lundi de chaque mois. Une séance du séminaire traite d’une notion, d’un thème ou d’un champ d’étude des sciences de l’Antiquité et en présente les fondements, les dangers et les développements récents, puis propose un exemple détaillé pour en comprendre la méthode. Ce n’est ni un séminaire de débutants ni un séminaire de spécialiste : si vous rencontrez une monnaie ou un anthroponyme dans vos recherches et que vous ne savez pas vraiment quoi en faire, c’est ici que vous trouverez la réponse ! Le carnet contient toutes les informations à jour sur les prochaines séances et les comptes-rendus et documents complémentaires des séances précédentes.

Carnet destiné à héberger les billets de jeunes chercheur·es en histoire (master 2) à l’université Jean Jaurès sur leur quotidien (rapport aux archives, outils mobilisés, fonctionnement quotidien etc.).

 Quelques carnets de laboratoires, associations et institutions

Les carnets de l’Ifpo se proposent de donner à lire la « recherche en train de se faire » au sein de l’Institut français du Proche-Orient (UMIFRE 6 – USR 3135), dans l’ensemble des disciplines des sciences humaines et sociales, de l’Antiquité jusqu’à nos jours. En français (mais aussi en arabe ou en toute autre langue qui leur permettra d’attendre un public), les « carnets de l’Ifpo » se donnent pour ambition de créer une « communauté d’intérêt » qui prolonge, dans l’univers des relations en ligne, la diversité et la richesse de la recherche française sur le Proche-Orient.

Ce carnet a pour thème l’archéologie et les archéosciences. C’est aussi un lieu de ressource et d’accès au centre de documentation du Service régional archéologique de Bretagne (service de la DRAC) et de la bibliothèque de l’UMR 6566. Il met à disposition des ressources documentaires et des informations sur ces domaines pour les usagers (chercheurs, conservateurs, archéologues, étudiants).

Les Carnets du CRFJ sont édités par le Centre de recherche français à Jérusalem (CRFJ). Les Carnets du CRFJ s’adressent aux personnes intéressées par les questions relevant des sciences humaines et sociales en lien avec Israël et les territoires palestiniens. Cela concerne notamment l’ensemble de l’activité scientifique, culturelle et pédagogique des domaines de l’archéologie, des traditions, des relations israélo-palestiniennes contemporaines. Ce site Web constitue un journal de bord et propose un espace d’information et de communication autour des activités de recherche du CRFJ.

ArchéOrient-Le Blog est animé par les membres de l’UMR 5133-Archéorient (CNRS/Lyon 2), unité constitutive de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée. Ce carnet de recherche est un espace d’échange et de diffusion des activités de recherche en cours sur l’histoire et l’archéologie des sociétés et des environnements au cours de l’Holocène en Méditerranée et au Proche et Moyen-Orient.

Le carnet a pour objectifs de présenter et de diffuser l’actualité détaillée de la MAE, d’offrir un espace de discussion aux chercheurs, ingénieurs et étudiants en amont et en aval des événements scientifiques. Il permet aussi de faire part des avancées scientifiques de nos disciplines.

Le portail de carnets de recherche de la MMSH rassemble les carnets des chercheurs, étudiants et personnels de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme. Il présente la liste des carnets présents sur le portail et agrège sur sa page d’accueil l’ensemble des billets issus des carnets de recherche affiliés à la structure.

Ce carnet vise à rendre compte de quelques-unes des manifestations les plus marquantes organisées à la MRSH. Les thématiques abordées sont variées : sociologie, littérature, droit, économie, éducation, géographie, histoire, linguistique, philosophie, psychologie… Ce carnet contribue ainsi à promouvoir les SHS déployées à Caen auprès de la communauté scientifique et de toute personne s’intéressant à ce domaine. Enfin, il présente également les activités de la MRSH et ses principales actualités scientifiques. Une MSH est un creuset de réflexions, de rencontres, de création.

  • SAFEMM (Société archéologique française d’étude des mines et de la métallurgie)

La SAFEMM est la société française pour l’étude des mines et de la métallurgie. Cette association regroupe des chercheurs, des enseignants-chercheurs, des professionnels de l’archéologie préventive et des passionnés. Le carnet synthétisera les actualités de la recherche en archéologie minière et en paléométallurgie. Des bilans par grandes régions géographiques des opérations archéologiques, programmes de recherche, et travaux universitaires dans ces deux domaines seront également mis en ligne sur le site. Ce carnet est un moyen d’accéder au réseau SAFEMM (liste de contacts), regroupant la majorité des archéologues spécialistes des mines et de la métallurgie en France.

 Le carnet d’histoire et d’archéologie de l’université Bretagne Sud a pour objectif de faire connaître aux Universitaires mais aussi au grand public l’activité de recherche développée par les étudiants de master 2 et de thèse. De la protohistoire européenne (âge du Bronze et du Fer) à l’époque contemporaine, les sujets de recherche sont nombreux et variés mais s’ordonnent autour des axes principaux que sont les espaces et échanges maritimes et littoraux, les pouvoirs politiques et religieux et enfin l’histoire du corps humain et des produits liés aux soins du corps (produits médicinaux, cosmétiques et alimentaires). Structuré selon les trois axes scientifiques mais aussi en périodes archéologiques et historiques, le carnet présente chaque sujet de thèse et de mémoire de master 2, des thématiques historiques spécifiques ainsi que les enregistrements de séminaires et conférences.

  • ASOR Blog  (American Schools of Oriental Research – Boston University)

ASOR communicates news of the latest research findings in our publications and through lectures at the Annual Meeting, and our overseas institutes host scholars working in the Middle East. ASOR’s book series and journals, such as Near Eastern Archaeology (NEA) and the Bulletin of ASOR (BASOR), are aimed at both a lay audience and specialist archaeologists, historians, and Biblical scholars. ASOR’s Annual Meeting brings together scholars from around the world to present their latest findings and discuss their research. Our independent overseas institutes in Cyprus, Israel, and Jordan facilitate research in the field by students and scholars. Fellowship programs are available to provide funds for work at these institutes as well as for Mesopotamian studies and student travel to the Annual Meeting.

Ce carnet a pour objectif de donner un contexte global aux activités administratives et d’enseignement et de comprendre le contexte de production du savoir dans ces établissements.

Explore our latest news, discoveries, stories and content. Our blog posts are created by archaeologists and specialists from across the organization and cover a range of fascinating and informative topics. Browse our posts using the tags, join in the discussion and share with your network.

  • AWOL : The Ancient world online

AWOL is a project of Charles E. Jones, Tombros Librarian for Classics and Humanities at the Pattee Library, Penn State University. The primary focus of the project is notice and comment on open access material relating to the ancient world, but I will also include other kinds of networked information as it comes available.
The ancient world is conceived here as it is at the Institute for the Study of the Ancient World at New York University, my academic home at the time AWOL was launched. That is, from the Pillars of Hercules to the Pacific, from the beginnings of human habitation to the late antique / early Islamic period.

Un  blog pour l’emploi en archéologie

N’hésitez pas en commentaire de cet article à partager, faire connaitre, les blogs que vous jugez incontournables dans les domaines de l’archéologie, des mondes anciens, de l’étude de l’Orient et de la Méditerranée de la préhistoire à nos jours.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.