La MOM était à l’IFLA !

Mais l’IFLA, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques. Elle est le porte-parole au niveau mondial des intérêts de notre profession et regroupe à ce jour plus de 1500 membres (associations, institutions et individus) provenant de 150 pays du monde entier.

Chaque année, l’IFLA organise un congrès international rassemblant des professionnels de tout pays et de tout type d’institution. Cette année, ce congrès a eu lieu à Lyon à la Cité Internationale du 15 au 22 août. Il avait pour thématique : « Libraries, Citizens, Societies: Confluence for Knowledge ». Environ 4000 congressistes ont participé à l’événement, c’est un record dans l’histoire de l’IFLA ! Près de 330 volontaires, bibliothécaires et documentalistes, sont venus aider toute la semaine à l’accueil des participants et à  l’organisation des nombreuses activités : conférences, salon professionnel,  allée de posters, animations culturelles, visites de bibliothèques, etc.

10461370_10204793463625900_45807675918872025_n

L’ambiance était au beau fixe toute la semaine malgré un emploi du temps chargé. Le plus difficile étant encore de faire son choix parmi les quelques dizaines de conférences par jour ! De l’e-book au livre rare, du data-mining en SHS à l’accompagnement personnalisé du lecteur dans les bibliothèques spécialisées sur le changement social, du rôle de l’information dans la production agricole et la sécurité alimentaire aux nouveaux services en direction des enfants et jeunes adultes, en passant par le web sémantique, l’open access, le FRBR, le droit d’auteur à l’ère numérique, etc. je vous mets au défi de trouver une thématique manquante sur les sciences de l’information !

La séance d’ouverture et les séances plénières au cours desquelles nous avons pu entendre, entre autres, Bernard Stiegler, la princesse Laurentien (dont la vidéo est accessible en ligne ), Florence Aubenas, ou encore Pierre Dillenbourg font partie des grands temps forts de ce congrès !

Le salon professionnel avec notamment les animations du stand « My French Library » et les 200 posters de présentations de projets de bibliothèques et d’institutions diverses et variées ont largement contribué au dynamisme général !

Les réunions de travail, autrement dit les « business meetings », ne sont pas non plus à négliger. En comité restreint, c’est le moment idéal pour échanger concrètement sur des problématiques précises. Nous retiendrons ici, pour l’exemple, le jeune SIG (Groupe d’Intérêt Spécial dans le jargon local) « Relindial ».  Créé en 2012, ce groupe de travail a pour vocation de contribuer au dialogue inter-religieux en proposant des outils documentaires spécifiques. Pour les détails, je vous invite à consulter la page consacrée sur le site de l’IFLA.

Plus que tout, ce qu’il faut retenir de ce congrès, ce sont encore les temps d’échanges avec nos nombreux collègues lyonnais, français, libanais, africains du sud, australiens, maliens, canadiens, norvégiens, qataris, américains, vietnamiens, indiens, etc. Mais pour ça il fallait être sur place !

10669003_782594028453030_3932865458632191291_o

Et quel plaisir de rencontrer par hasard, au détour d’un stand ou d’une salle de conférence, un ancien collègue qu’on pensait ne plus revoir, ou s’entendre dire par une inconnue de l’autre bout du monde : « Oh ! La Maison de l’Orient et de la Méditerranée ! I know you ! »

Pour tout le reste, vous pouvez encore consulter le site des conférences où de nombreuses présentations sont en ligne, ou encore la page Facebook du congrès où vous trouverez les photos des temps forts et quelques articles relayés a posteriori (en particulier ceux de Lionel Maurel sur S.I.L.ex à propos de l’exception au droit d’auteur, et Silvère Mercier sur Bibliobsession).

En attendant le prochain congrès en 2015 à Cape Town en Afrique du Sud, de nombreuses vidéos prises sur le vif pendant le congrès sont disponibles sur Viméo.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *