#IdNum2013 : les points clés !

Depuis 10 jours déjà, plusieurs articles sur la rencontre « Identité numérique et visibilité du chercheur sur le web » ont été publiés : quelques exemples ici, là,par ici, et encore par là.

Parmi les nombreux échanges et présentations qui ont eu lieu, 4 points nous ont semblé essentiels à retenir…

identitenumeriqueweb1. Academia versus ResearchGate ?

Les membres de ResearchGate sont plus nombreux, mais la communauté SHS est plus importante sur Academia.edu.  Si vous travaillez sur des programmes de recherche interdisciplinaires, ResearchGate vous ouvrira plus de portes.  Si vos recherches sont strictement focalisées sur les SHS, utilisez plutôt Academia.edu.

2. Les réseaux sociaux : comment éviter de perdre la maîtrise de ses droits en 1 clic ?

Les réseaux sociaux scientifiques sont très utiles pour faire connaitre vos recherches. Mais il est vivement déconseillé de télécharger vos articles sur ces sites : vous perdez sans le savoir la maîtrise de vos données qui peuvent ensuite être transférées ou commercialisées, notamment par Academia.edu.

Privilégiez le dépôt dans HAL et citez seulement les liens hypertextes sur les réseaux. Vous protégez ainsi vos données et valorisez votre laboratoire.

3. Facebook n’est pas un réseau scientifique, MAIS…

C’est un outil de diffusion quasiment incontournable. Il serait dommage de s’en priver. La majorité des personnes qui consultent un article de blog ou de revue en ligne a suivi un lien sur Facebook.

4. Toujours en débat…

Avec l’évolution de l’environnement numérique et l’explosion des données sur le web, comment s’articule la communication traditionnelle et institutionnelle des laboratoires avec celle des individus-chercheurs ? 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *