« Identité numérique et visibilité du chercheur » : Retours sur la rencontre du 6 décembre

identitenumeriquewebA la veille de la Fête des Lumières, les retours sur cette journée ont été, en quelque sorte « lumineux ».

Pour vous remettre un peu dans le contexte, le programme est toujours en ligne sur le site de la MOM.

C’est avec grand plaisir que nous avons vu l’amphi Benveniste se remplir progressivement… puis quasi totalement. Nous estimons qu’environ 70 personnes, chercheurs, étudiants,  et autres professionnels des centres de recherche, bibliothèques et universités étaient présents.

Certains d’entre vous se sont rapidement emparés du hashtag proposé #idnum2013 pour dévoiler leurs premières impressions sur Twitter. Les meilleurs tweets ont été sélectionnés, commentés et publiés par nos soins sur Storify.

Pour ceux d’entre vous, qui malgré toute leur bonne volonté n’auraient pas pu se libérer pour assister à cette belle matinée, rien n’est perdu ! L’ensemble de la rencontre a pu être filmé et mis en ligne sur le site de l’Université Lyon 2. Vous voilà rassurés ? Si vous préférez les versions rédigées, le compte-rendu détaillé est téléchargeable sur le site de la MOM, et d’autres versions plus allégées mais non moins intéressantes ont été publiées sur le blog NHumérisme : « Vos données SVP » par Cécile Armand, sur Le blog du CCSd : « Identité(s) numérique(s) et archives ouvertes » et sur le carnet de recherche Le Cresson veille et Recherche… par Françoise Acquier : « Hal-Academia.edu, jouer des complémentarités » ! Chacun sa version, chacun son point de vue, tous se complètent.

Au cas où vous auriez encore soif d’informations sur cette question de l’identité numérique, nous avons mitonné pour vous une petite webographie  thématique.

Sur HAL et l’Open Access

Le meilleur moyen de se tenir informé, c’est encore de suivre Agnès Magron, community manager, sur Le blog du CCSd. Elle vous y explique tous les petits et grands trucs de la version 3 de la plateforme HAL attendue pour le printemps 2014. Elle vous rappelle aussi tout l’intérêt de publier dans HAL (mais sur ce point on est déjà tous convaincus !? ), et puis toutes les possibilités de valoriser vos institutions et programmes de recherche grâce aux portails et collections HAL. Pour lutter contre les idées reçues aussi, un petit point sur la visibilité INTERNATIONALE de HAL (alors, bluffés ?).

Les recommandations de la Commission Européenne sur l’open access peuvent aussi vous intéresser, Le Monde les résume ici : « Qui a peur de l’Open Access ? ».

 Sur les réseaux sociaux : 

« C’est quoi la polémique sur MyScienceWork ? » murmurait-on le 6 décembre dans les rangs de l’amphi Benveniste… On vous aide un peu, il s’agissait de l’article de Stéphane Pouyllau publié sur son blog le 30 octobre dernier :  « Le libre accès privatisé ? ». 

Pas trop de surprise en savourant le retour d’expérience de Christophe Benech, chercheur à Archéorient, sur sa pratique d’Academia.edu, vous aviez déjà tous lu son article paru sur ArchéOrient – Le Blog, non ? On vous redonne le lien, au cas où…

Si vous n’avez pas eu le temps de prendre des notes sur les conseils de lecture dispensés par Nicolas de Lavergne (ou si vous avez snobé notre Framapad !), il a cité deux articles très intéressants d’Eric Verdeil, chercheur à l’ISH à Lyon  : « Les réseaux sociaux scientifiques, la visibilité et l’open access », et Frédéric Clavert, docteur en histoire contemporaine  :  « Les réseaux sociaux pour chercheurs : une illusion? ». Et comme à la bibliothèque de la MOM, on est hyper à la page (hum…  hum…), en voici un autre de Frédéric Clavert, un tout petit peu plus récent : « Appel à commentaires : pourquoi les réseaux sociaux pour chercheurs intéressent-ils tant ? ». Si vous avez des éléments à ajouter au débat, ne vous en privez pas !

On n’oublie pas non plus nos doctorants et jeunes chercheurs avec cet article publié sur Ressources pour la thèse et au-delà : « Assurer sa visibilité de jeune chercheur ».

Pour conclure sur les réseaux sociaux, un article des élèves du CNAM-INTD : « Réseaux sociaux scientifiques : panorama, intérêts et usages des chercheurs, risques liés » .

Sur les carnets de recherche :

Attention scoop ! (enfin pour ceux qui l’ignoreraient encore…) : les statistiques publiques des plates-formes d’Open Edition avec TOUS les carnets de recherche (Ouf ! Préfixes est à peu près au milieu, l’honneur est sauf ).

Amusez-vous maintenant à retrouver dans la longue liste de statistiques les différents carnets présentés lors de la rencontre : Biblindex, Klinai, Les Carnets de l’IFPO, et Archéorient – Le Blog.

Ça y est, vous êtes prêts à vous jeter (enfin !) à l’eau et à ouvrir votre propre carnet ? Alors, c’est probablement CE lien qu’il vous fallait : La Maison des carnets, publié par nos experts du Cléo pour vous accompagner dans vos démarches : dates de formation, procédure à suivre pour ouvrir un carnet, et ensuite toutes les astuces pour lui donner forme et vie.

 « J’sais pas comment appeler tout ça »

Au cours des divers échanges et débats autour de HAL, la question de l’identification des chercheurs par un numéro unique a été soulevée, l’URFIST en parlait déjà en 2011 : « Identification codifiée des chercheurs : l’évolution du projet ORCID ».

Et pour conclure ce trop long article, un site collaboratif de nos amis CORIST, à savoir les CORespondants IST de vos laboratoires (si, si il y en a aussi à la MOM, demandez Geneviève !)

Vous y trouverez : un dossier spécial Open Access, les résumés de la journée CORIST du 19 novembre, des arguments pour déposer dans HAL, les résultats de l’enquête sur les réseaux sociaux au CNRS de juin 2013 et plein d’autres découvertes liées à l’IST.

Si vous êtes encore sur votre faim ou si vous repérez de nouveaux articles qui peuvent intéresser notre communauté, rejoignez notre groupe IdNum2013 sur Zotero pour contribuer à  notre veille sur l’identité numérique et la visibilité du chercheur sur le Web !

A bientôt donc.

[Ajout du 18/12/2013 : De retour un peu plus vite que prévu, 4 points clés nous ont semblé essentiels à retenir sur cette rencontre.  Nous les avons résumés sur cet autre article.]